MERCI BEAUCOUP!

Non à l’Initiative Vache à lait

L’ATE et ses partenaires de l'Association « Non à l’initiative Vache à lait » se réjouissent énormément du NON net du peuple suisse. Le résultat montre clairement que le souverain rejette des solutions unilatérales qui avantagent exclusivement la route. Le NON à l’initiative Vache à lait est une adhésion des citoyens suisses à un système de transport équilibré. Dès lors ce sont des solutions de transport complémentaires qui sont appelées à dominer les débats de politique des transports.

« Le peuple suisse fait confiance au meilleur système de transport du monde. Le rail et la route sont tous deux importants. La population demande que ces modes de transport soient combinés intelligemment. Le Parlement fédéral est invité à élaborer des solutions allant dans ce sens », demande Evi Allemann, présidente de l’ATE.

La politique suisse des transports se caractérise par d’importants investissements dans les deux modes de transport. Les Suisses n’apprécient guère les solutions unilatérales. Ils préfèrent nettement les solutions tournées vers l’avenir tirant intelligemment parti de la complémentarité des divers modes de transport. Il s’agira dès lors de donner la priorité à des solutions sachant combiner le train, le bus et les transports individuels privés et de promouvoir résolument la mobilité douce.