Communiqués

Berne | 11.05.2017

Mesures de l’OFT concernant l’accessibilité des transports publics

Egalité des chances dans les transports pour tout le monde

bahnhof_lead

L'ATE accueille avec satisfaction les mesures supplémentaires décidées par l’Office Fédéral des Transports (OFT) afin de garantir le respect de la loi pour l'égalité pour les personnes handicapées. Un accès facile et sans barrières aux transports publics est important pour les personnes à mobilité réduite, qui comprennent également les personnes âgées et les familles avec poussettes.

L'Office Fédéral des Transports a exigé aujourd’hui que les gestionnaires d’infrastructure intensifient leurs efforts afin de respecter la loi pour l'égalité pour les personnes handicapées. Sans quoi, l’objectif d’adapter d'ici à 2023 l'ensemble des gares ferroviaires pour permettre un accès autonome aux trains, ne pourra pas être respecté. L'ATE accueille avec satisfaction les mesures supplémentaires qui ont été envisagées par l'OFT et soutient ses exigences auprès des exploitants d’infrastructure, afin qu’ils accélèrent la vitesse dans l’application des mesures d’adaptation.

Les exploitants du trafic voyageurs sont déjà bien engagés afin de permettre aux personnes à mobilité réduite d’emprunter sans obstacles les trains. En particulier, le service des CFF fonctionne bien. De plus, il est à saluer que les personnes porteuses d’un handicap ou âgées puissent utiliser les transports publics à tarif réduit. Toutefois, les efforts dans l’adaptation de l’infrastructure des gares ont cumulé un important retard. Ainsi, des nombreuses gares suisses restent difficilement accessibles pour les personnes à mobilité, comme le relève l’OFT, qui indique que seulement un tiers des gares a été adapté à ce jour. Ceci est souvent un problème pour les personnes âgées ou avec des enfants en bas âge. La population suisse est de plus en plus âgée, ce qui rend d’autant plus important que l’accès aux trains soit libre de tout obstacle : 1,5 millions d’habitants de la Suisse ont déjà plus de 65 ans.

La loi sur l’accessibilité des transports publics s’applique tant aux chemins de fer qu’aux bus. Dans ce domaine il y a encore un grand besoin en rattrapage. Les exigences de la loi doivent s’appliquer également aux bus longue distance, qui ont été autorisés par l’OFT la semaine dernière dans le cadre d’une phase de test. Actuellement cette exigence n’est pas respectée.

Plus d'informations

Matthias Müller, Responsable Communication et Public Affairs, 079 757 00 91
Filippo Rivola, Coordinateur Secteur Politique, 076 33 99 640